Des bons beignets au sucre et faciles à faire

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Ainsi, il faudrait faire des efforts de manger ne serait ce que juste un peu le matin. On se rappelle tous du bon goût des beignets au sucre qu’on mangeait étant petit. Maintenant que vous êtes grands, vous avez donc la possibilité de les faire vous même, vu que ce n’ets pas compliquée. Dans la suite de cet article, nous vous donnerons la recette des beignets aux sucres, mais d’une spécialité algérienne.

beignets sucrés

La recette des beignets au sucre

Le temps de cuisson est de dix minutes et pour quatre personnes, vous aurez besoin des ingrédients suivants: cinq cents grammes de farine, un oeuf, un demi verre de sucre (le verre mesure deux cent dix millilitres), un quart de verre d’huile, une cuillère à soupe rase de levure boulanger sèche, du zeste de citron, deux cents millilitres environ d’eau tiède.
Pour les préparer, vous devrez diluer la levure dans un peu d’eau tiède avec un peu de sucre et laisser mousser quatorze minutes environ; dans un récipient mélanger la farine, le sucre, l’oeuf, l’huile et le zeste de citron; ensuite, ajouter la levure au mélange ainsi que l’eau tiède petit a petit afin d’obtenir une pâte lisse; couvrir et laisser reposer la pâte une heure; puis, dégazer la pâte, fariner le plan de travail et étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur d’un centimètre et demi; découper des cercles à l’aide d’un verre ou comme moi d’un emporte pièce à sablé; déposer les beignets sur un torchon légèrement fariné. Couvrir et laisser reposer quarante cinq minutes; chauffer l’huile et les frire des deux cotés; enfin, les égoutter dans une passoire et les enrober de sucre encore chaud. A servir chaud ou tiède accompagné d’un bon thé à la menthe !
Essayez cette recette et vous verrez que ces beignets sont très bons, et restent moelleux jusqu’au lendemain.

Publié dans Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*